Études

DPEA - TEC XX Transformation écologique des constructions du XXe siècle

Le DPEA TEC XX, créé en 2022, est une formation universitaire post-master portant sur la réhabilitation des constructions du XXe au regard de la crise énergétique et environnementale actuelle

Livret DPEA TEC XX, 2022

TEC XX propose d’étudier les spécificités de la transition énergétique, et plus largement écologique, du patrimoine existant.

Les enseignements du DPEA TEC XX sont dirigés par l’ÉNSA Versailles et son laboratoire de recherche - le LéaV, en collaboration avec le laboratoire Centre Efficacité Energétique des Systèmes de Mines Paris - PSL. La formation s’organise de septembre à juin, sur la journée du vendredi, pour permettre aux diplômants de poursuivre une activité professionnelle ou universitaire.

L’enseignement s’articule autour :

  • d’études de cas de réhabilitation sur des sites existants réels proposés par des donneurs d’ordre partenaires du DPEA (bailleurs, foncière ou collectivités locales)
  • des enseignements théoriques qui permettent des applications concrètes: simulations thermiques sous Pleiades, calculs empreinte carbone, évaluation économique des hypothèses
  • des séminaires de recherche
  • des visites en lien avec l’objet d’études

A l’issue du parcours pédagogique, les stagiaires synthétisent leurs travaux dans un mémoire, destiné à être inclus dans une publication scientifique commune.

L’analyse et les hypothèses de projet bénéficieront ponctuellement d’échanges avec une sélection d’étudiants de master à l’ÉNSA Versailles, dans le cadre d’enseignements croisés.

Le DPEA TEC XX propose une mise en situation réelle par le biais d’une itération constante entre analyse et projet.  
Une journée d’enseignement est généralement structurée par l’intervention dans la matinée d’une personnalité reconnue en lien avec chaque module d’enseignement, puis par un atelier projet.

La formation s’organise par modules thématiques et par phase:

Le premier semestre est consacré à la question du diagnostic et de la concertation avec les habitants :

  • à l’établissement d’un diagnostic dynamique intégrant technique, architecture et contexte,
  • à l’intégration des enjeux de la concertation avec les habitants,
  • au développement d’une maquette thermique sous Pléiades pour reproduire le fonctionnement énergétique du bâtiment existant.

Le deuxième semestre est consacré à l’étude d’hypothèses de projet et à leur évaluation technique, économique, thermique et carbone :

  • à l’établissement des projets d’interventions sur l’existant,
  • à l’évaluation énergétique et carbone des solutions proposées, en utilisant la maquette Pleiades,
  • à l’estimation de l’enveloppe économique des projets.

Chaque semestre est conclu par un séminaire de présentation des travaux au commanditaire de l’étude. Les enseignements sont complétés par l’intervention de conférenciers extérieurs et des visites d’opérations de référence en lien avec l’objet d’étude.

La formation est organisée sur deux semestres universitaires, de septembre à juin permettant la validation de 60 crédits ECTS, avec un total de 300 heures d’enseignement. L’enseignement se déroule le vendredi de 9h à 17h, hors période de vacances scolaires, à l'École nationale supérieure d'architecture de Versailles. L’enseignement est compatible avec une activité professionnelle et/ou de recherche.

 

La formation est ouverte aux architectes, aux ingénieurs et aux candidats justifiant un diplôme équivalent Bac+5 dans les domaines de la construction, de l'environnement et de l'ingénierie.

Le dossier complet est à envoyer avant le 30 juin 2022 par mail à aude.harrburger@versailles.archi.fr
- un CV détaillé (incluant votre expérience professionnelle) ;
- une lettre de motivation ;
- un dossier de travaux (format pdf 5 Mo maximum) ;
- une copie du ou des diplômes ou attestations équivalentes.

Pour plus d'informations