Doctorant

Ophélie Dozat

Poster de thèse / © Ophélie Dozat, 2024

Formation doctorale en cours : 

  • Titre de la thèse : « Mur de soutènement : repenser l’architecture du territoire »
  • Tutelle : EUR Humanités, Créations, Paysages, Université de Cergy-Paris
  • Direction :  Suzanne Stacher. Co-encadrant : Cédric Libert
  • Première inscription : octobre 2020
  • Contrat doctoral du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

En tant que degré zéro de l’infrastructure, le mur de soutènement « est destiné à servir d’appui à une construction ou à contenir la poussée des terres à un changement de niveau du sol » (CNRTL). D’un morceau de terre contenu, c’est le territoire tout entier qu’il consolide et met en forme : objet de tranchées des voies, soubassement d’édifices, obstacle des fortifications, ou encore mur de culture en terrasse, il incarne une multiplicité de formes qui le rattachent à différentes manières d’habiter le territoire. Telle une approche phénoménologique du mur, il s’agit de décrire cet objet dans sa dimension physique et matérielle afin d’exposer les récits de l’aménagement territorial auquel il est sujet, à la croisée de l’architecture, du paysage et de l’infrastructure. Au-delà d’un aspect technique et structurel auxquels il est communément rattaché, la recherche vise à démontrer qu’il existe une beauté inhérente au mur de soutènement, réglée par un ensemble de pratiques symboliques, d’expériences visuelles et de relations esthétiques immédiates avec le paysage. Favorisant une lecture architecturale du soutènement, cette thèse par le projet s’attache, enfin, à concevoir des dispositifs de soutien des sols qui renforcent une relation sensible avec notre environnement ; en révélant d’une part les éléments naturels et les ressources du territoire, et en incarnant d’autre part le motif d’un paysage.

Formation : 

  • Depuis 2020. Doctorat par le projet, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles et Université de Cergy-Paris.
  • 2018-2019. Habilitation à exercer la maîtrise d’oeuvre en son nom propre, ENSA Versailles. 
  • 2015-2018. Master de recherche en culture visuelle, mention très bien. EHESS, Paris. 
  • 2015-2018. Diplôme d’État d’Architecte, mention très bien. ENSA Versailles. 
  • 2012-2015. Licence d’architecture, École Spéciale d’Architecture, Paris.

Expériences professionnelles :

  • 2022 : Co-fondatrice de l’agence MATERRA, Paris.
  • 2019 : Agence SIMON+GENIN, chargée de projet, Paris (17 mois).
  • 2015 : DOGMA, stage en agence d’architecture, Bruxelles (7 mois).
  • 2014 : 2A+P/A, stage en agence d’architecture , Rome (2 mois)
  • 2014  : BuildingBuilding, stage en agence d’architecture, Paris (5 mois)
  • 2013 : École, stage en agence d’architecture, Paris (6 mois).
  • 2012 : Rénovation d’une forteresse de l’île Saint-Marcouf, Normandie (1 mois).

Enseignement :

  • Depuis 2020. Enseignement cycle Master, studio de projet avec N. Simon, ENSAV, Versailles.
  • P45 « Paysages prototypes », 4ème et 5e année, ENSA Versailles.
  • Workshop organisé aux Grands Ateliers avec les étudiants du P45 et N. Simon, Villefontaine, du 29 novembre au 3 décembre 2021.
  • 2018. Monitorat cycle Master, studio de projet, ENSA-V (4 mois).

Organisation ou participation à des manifestations scientifiques, séminaires, conférences :

  • Conférence, « Concevoir et dessiner les infrastructures », Ecole d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est, 18 novembre 2021.
  • Conférence, « Fall 22 Lecture series », Oslo School of Architecture and Design, Olso, 15 novembre 2022.
  • Conférence, « Concevoir et dessiner les infrastructures », Ecole d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est, 15 novembre 2021.
  • Conférence, « Scénarios Futurs », Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles, 12 novembre 2021.
  • Formation continue “L’art du pisé” aux Grands Ateliers avec Amàco, Villefontaine, du 1er au 5 novembre 2021.
  • Conférence, « “It is too late for sustainable development », La Cambre Horta, Bruxelles, 29 octobre 2021.

Publications :

  • Ophélie Dozat, « Terroir », article publié dans le cadre de la Biennale d’Architecture et de Paysage, Versailles, 2022.
  • Ophélie Dozat, participation à "Scénarios Futurs: dispositifs de façade post-confinement", Ed. Hors collection, Pavillon de l’Arsenal, 2021.
  • Ophélie Dozat, « Lavanha », revue Plan Libre, Journal de la Maison d’Architecture d’Occitanie, n°185, 2021.
  • YTAA 2020 catalogue, 2020.
  • Lauréats du Trophée Béton Ecoles 8e, AMC, Paris, 2019.
  • DOGMA et Maria S. Giudici, The Room of One’s Own. The Architecture of the (Private) Room, Black Square Edition, Londres, 2019 ( Collaboration).

Expositions et résidences:

  • 2023. Résidente à l’Académie des Beaux-Arts et à la Cité internationale des Arts, Paris.
  • 2022. Curatrice de l’exposition « Au-delà des murs : vers une institution du commun », Résidence Le Corbusier, Briey, 12 juillet au 1er octobre 2022.
  • 2021. Exposition « Scénarios Futurs : dispositifs de façade post-confinement », avec Cyrus Ardalan et Lucien Dumas, Pavillon de l’Arsenal, Paris, 04 octobre au 07 novembre 2021.
  • 2021. Exposition « Scénarios Futurs », avec Cyrus Ardalan et Lucien Dumas, CIVA, Bruxelles, 16 septembre au 7 novembre 2021.

Responsabilités administratives et/ou scientifiques :

  • 2022. Membre de jury pour le prix des meilleurs mémoires, Maison de l’Architecture d’Ile-de-France, Paris.
  • 2021-2022. Représentante des doctorants au sein de la Commission de la Recherche (CR), Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles.
  • 2021. Membre de jury PFE « Fictions critiques », enseignant Jeremy Lecomte, 9 juillet 2021, ENSA Versailles.

Prix, distinctions :

  • 2022. Lauréate Résidence « Architecture et paysage », Académie des Beaux-Arts, Paris.
  • 2020. Lauréate FAIRE PARIS 2020, 4e édition, Pavillon de l’Arsenal, Paris.
  • 2020. Présélectionnée au Young Talent Architecture Award 2020. EU Mies Award, Fundació Mies van der Rohe, Barcelone.
  • 2020. 2e prix du Trophée Béton Ecoles 8e édition. Maison de l’architecture, Bétoclib, CIMBéton, EFB, sous le patronage du Ministère de la Culture, Paris.
  • 2018. Prix du meilleur diplôme d’Ile-de-France. Maison de l’architecture, Paris.