Études

Master 2 "Jardins historiques, patrimoine et paysage"

La formation est accréditée par l’Université CY Cergy Paris Université et préparée à l’ÉNSA Versailles.
 

 

Depuis une trentaine d’années, l’intérêt pour la connaissance, la protection, la programmation ou la restructuration des jardins historiques et l’intervention dans des paysages culturels ne cesse de croître. Cela se fait aussi bien auprès d’un public de plus en plus large que dans la conscience des responsables politiques et des acteurs de l’urbanisme. Ce patrimoine spécifique doit être appréhendé dans toute sa complexité, selon les trois registres fondamentaux que sont l’histoire culturelle, les techniques et savoir-faire, et un corpus juridique en pleine évolution. Jardins et paysages, formes de création qui conjuguent nature et culture, ne relèvent pas de la conception traditionnelle d’un patrimoine pensé comme immuable. Ils mettent en oeuvre des matériaux vivants, des processus naturels, des pratiques humaines changeantes. Ils possèdent une dimension transitoire.

Penser et organiser leur continuité constitue un enjeu difficile pour lequel il est nécessaire d’accumuler des expériences et de construire de nouvelles approches. La demande d’intervention en matière de jardins historiques et de paysages culturels invite à réfléchir sur la permanence des structures significatives de l’espace, à comprendre les processus évolutifs qui en produisent les formes, à explorer les ruptures et les continuités que l’histoire impose à l’espace anthropisé.

A l’image des jardins et paysages sans cesse en mouvement, le Master Territoires : cultures, patrimoines, paysages parcours Jardins historiques, patrimoine et paysage propose une formation qui évolue. Il développe une réflexion sur la grande dimension, l’identité territoriale et le rapport entre infrastructures, patrimoine et paysage. L’épistémologie même du paysage tout comme le développement durable et ses enjeux socioculturels et politiques se retrouvent au coeur de ses préoccupations, et font chaque année l’objet d’un séminaire particulier.

Le dossier de candidature sera en ligne à la mi-mars 2023.

Date limite des candidatures :  le 15 mai 2023.
 

L’enseignement se déroule sur une année. La pluridisciplinarité et l’appel aux experts les plus reconnus permettent à la pédagogie d’alterner les exposés théoriques (cours et séminaires), l’expérimentation sur le terrain (voyage d’étude, visites et travaux dirigés) et l’expérience d’un travail en équipe au contact de professionnels, notamment à travers un travail diplômant, qu’il prenne la forme d’un stage, d’un mémoire, ou
d’une étude.
Cours : les cours sont répartis sur l’année au rythme de deux à trois jours par quinzaine en fin de semaine. Les enseignements sont obligatoires. Ils commencent mi septembre et sont évalués par contrôle continu et examens finaux. Ils portent sur :
•Histoire culturelle des parcs et jardins et de l’urbanisme, historiographie, analyse critique.
•Politiques publiques et droit du patrimoine et de l’environnement.
•Histoire et nouveaux enjeux du patrimoine et du paysage.
•Stratégies et techniques d’intervention dans le patrimoine paysager.
•Recherche et interprétation des sources, lectures et méthodes.
•Pratique linguistique.
Séminaires : certains enseignements sont regroupés sur deux semaines de séminaire dont les contenus thématiques sont renouvelés chaque année.
Travaux dirigés : tout au long de l’année, les étudiants participent à des travaux dirigés collectifs sur le terrain.
Voyage d’étude : d’une semaine, il est organisé chaque année à l’étranger pour découvrir des patrimoines spécifiques et aussi échanger des expériences pratiques.
Stage / Mémoire / Étude : l’étudiant mène, tout au long de l’année, un travail qu’il choisit dans l’un de ces formats, en fonction de son parcours et de son projet professionnel. Le stage et le mémoire sont individuels. L’étude opérationnelle est plus souvent collective et fait l’objet d’une convention de partenariat avec l’acteur territorial qui en est le commanditaire.

Responsabilité scientifique
Stéphanie de Courtois, ÉNSA Versailles
Responsabilité pédagogique
Stéphanie de Courtois, ÉNSA Versailles
Anne Hertzog, CPU
Équipes pédagogique
Denis Mirallié avec Marie-Hélène Benetière, Hervé Brunon, Jean-François Cabestan, Monique Mosser et Jean-Michel Sainsard.

Suivre nos évènements

Contact

Aude Harrburger

5 avenue de Sceaux
78000 Versailles

Tel: 01 39 07 40 91

Email: master.jardinhistorique@versailles.archi.fr