Études

Master 2 "Jardins historiques, patrimoine et paysage"

La formation est accréditée par l’Université CY Cergy Paris Université et préparée à l’ÉNSA Versailles.


 

Depuis une trentaine d’années, l’intérêt pour la connaissance, la protection, la programmation ou la restructuration des jardins historiques et l’intervention dans des paysages culturels ne cesse de croître. Cela se fait aussi bien auprès d’un public de plus en plus large que dans la conscience des responsables politiques et des acteurs de l’urbanisme. Ce patrimoine spécifique doit être appréhendé dans toute sa complexité, selon les trois registres fondamentaux que sont l’histoire culturelle, les techniques et savoir-faire, et un corpus juridique en pleine évolution. Jardins et paysages, formes de création qui conjuguent nature et culture, ne relèvent pas de la conception traditionnelle d’un patrimoine pensé comme immuable. Ils mettent en oeuvre des matériaux vivants, des processus naturels, des pratiques humaines changeantes. Ils possèdent une dimension transitoire.

Penser et organiser leur continuité constitue un enjeu difficile pour lequel il est nécessaire d’accumuler des expériences et de construire de nouvelles approches. La demande d’intervention en matière de jardins historiques et de paysages culturels invite à réfléchir sur la permanence des structures significatives de l’espace, à comprendre les processus évolutifs qui en produisent les formes, à explorer les ruptures et les continuités que l’histoire impose à l’espace anthropisé.

A l’image des jardins et paysages sans cesse en mouvement, le Master Territoires : cultures, patrimoines, paysages parcours Jardins historiques, patrimoine et paysage propose une formation qui évolue. Il développe une réflexion sur la grande dimension, l’identité territoriale et le rapport entre infrastructures, patrimoine et paysage. L’épistémologie même du paysage tout comme le développement durable et ses enjeux socioculturels et politiques se retrouvent au coeur de ses préoccupations, et font chaque année l’objet d’un séminaire particulier.

L’enseignement se déroule sur une année. La pluridisciplinarité et l’appel aux experts les plus reconnus permettent à la pédagogie d’alterner les exposés théoriques (cours et séminaires), l’expérimentation sur le terrain (voyage d’étude, visites et travaux dirigés) et l’expérience d’un travail en équipe au contact de professionnels, notamment à travers un travail diplômant, qu’il prenne la forme d’un stage, d’un mémoire, ou
d’une étude.
Cours : les cours sont répartis sur l’année au rythme de deux à trois jours par quinzaine en fin de semaine. Les enseignements sont obligatoires. Ils commencent mi septembre et sont évalués par contrôle continu et examens finaux. Ils portent sur :
•Histoire culturelle des parcs et jardins et de l’urbanisme, historiographie, analyse critique.
•Politiques publiques et droit du patrimoine et de l’environnement.
•Histoire et nouveaux enjeux du patrimoine et du paysage.
•Stratégies et techniques d’intervention dans le patrimoine paysager.
•Recherche et interprétation des sources, lectures et méthodes.
•Pratique linguistique.
Séminaires : certains enseignements sont regroupés sur deux semaines de séminaire dont les contenus thématiques sont renouvelés chaque année.
Travaux dirigés : tout au long de l’année, les étudiants participent à des travaux dirigés collectifs sur le terrain.
Voyage d’étude : d’une semaine, il est organisé chaque année à l’étranger pour découvrir des patrimoines spécifiques et aussi échanger des expériences pratiques.
Stage / Mémoire / Étude : l’étudiant mène, tout au long de l’année, un travail qu’il choisit dans l’un de ces formats, en fonction de son parcours et de son projet professionnel. Le stage et le mémoire sont individuels. L’étude opérationnelle est plus souvent collective et fait l’objet d’une convention de partenariat avec l’acteur territorial qui en est le commanditaire.

Responsabilité scientifique
Stéphanie de Courtois, ÉNSA Versailles
Responsabilité pédagogique
Stéphanie de Courtois, ÉNSA Versailles
Anne Hertzog, CPU
Équipes pédagogique
Denis Mirallié avec Marie-Hélène Benetière, Hervé Brunon, Jean-François Cabestan, Monique Mosser et Jean-Michel Sainsard.

Le processus d’admission est ouvert : 

• Aux candidats titulaires d’un Master 1 ou équivalent en géographie, histoire, histoire de l’art, archéologie, patrimoine et musée, urbanisme, philosophie, ou bien un diplôme Bac +5 validé (ingénieur agronome ou forestier, horticulture, école de management membre de la CGE). 

• Aux professionnels pouvant faire valoir une expérience personnelle, professionnelle et/ou associative permettant de justifier d’un niveau équivalent au M1, qui sera apprécié par une commission ad hoc. 

♦Procédure pour les candidats ressortissants de l’Union Européenne  

Procédure dématérialisée, en ligne sur la plateforme Taïga-admissions, du 1er février 2024 au 4 avril 2024. https://taiga.archi.fr/taiga/cnd/pages/?ce=vrsl 

Les candidats sont présélectionnés sur dossier. Les personnes admissibles sont ensuite reçues en entretien (20 minutes maximum) par les responsables de la formation 

Calendrier 

• Ouverture des candidatures : 1er février
• Clôture des candidatures et démarrage de l’examen des dossiers : 4 avril
• Résultats d’admissibilité et convocation à l’oral d’admission : 23 avril
• Jurys d’admission : oraux en visioconférence : 14 et 15 mai
• Résultats d’admission : 22 mai (confirmation d’acceptation obligatoire par les candidats admis avant le 30 mai)

Attention : Candidats en activité professionnelle ne répondant pas aux critères de diplômes : prendre contact au préalable, avant le 1er mars 2024, afin d’examiner le projet candidaturem2jhpp@versailles.archi.fr
 

♦Procédure pour les candidats non ressortissants de l’Union Européenne  

• Candidats relevant de la procédure de Campus France : s’adresser aux services spécifiques de l’Université CY nathalie.jedwab@cyu.fr 

 • Candidats ressortissants de pays hors de la procédure de Campus France : 
Procédure en 2 temps : 
1 - Recevabilité du dossier : candidatures du 15 décembre 2023 au 28 février 2024 auprès de Cergy Université
https://www.cyu.fr/europe-et-international/etudiants/venir-en-mobilite-individuelle
Contacts : bureauetrangers@ml.u-cergy.fr / celine.roger@cyu.fr  

2 -En cas de recevabilité, candidature avant le 4 avril 2024 sur la plateforme Taïga https://taiga.archi.fr/taiga/cnd/pages/?ce=vrsl

Calendrier 

Phase 1 - auprès de Cergy-Université :  https://www.cyu.fr/europe-et-international/etudiants/venir-en-mobilite-individuelle 

• Ouverture des candidatures : 15 décembre
• Clôture des candidatures et démarrage de l’examen des dossiers : 28 février
• Résultats de la phase de recevabilité : 15 mars

Phase 2 - auprès de l’ÉNSA Versailles pour les dossiers jugés recevables 

• Candidature sur la plateforme Taïga https://taiga.archi.fr/taiga/cnd/pages/?ce=vrsl : entre le 16 mars et le 4 avril
• Résultats d’admissibilité et convocation à l’oral d’admission : 23 avril
• Jurys d’admission : oraux en visioconférence : 14 et 15 mai
• Résultats d’admission : 22 mai (confirmation d’acceptation obligatoire par les candidats admis avant le 30 mai)

Manifestations autour des 30 ans du master JHPP

Master JHPP, 2023

Intervenir dans les jardins historiques, leçons et défis (Mercredi 18 & jeudi 19 octobre 2023)
Affiche à télécharger ICI
Programme à télécharger ICI

Près de de quarante ans après l’adoption de la Charte de Florence, document de l’ICOMOS qui encadre l’intervention sur le patrimoine des jardins, on se propose de dresser un état des lieux des théories et pratiques de la restauration et de la mise en valeur du patrimoine des parcs et jardins en France, de réinterroger le cadre épistémologique dans lequel ces interventions sont pensées et des attentes sociales et environnementales auxquelles les jardins historiques doivent répondre.

L’équipe pédagogique appuyée sur de nombreux partenaires et acteurs et sur le réseau des anciens élèves très impliqués dans de nombreuses institutions ou pratiques a donc souhaité partager un temps de réflexion. Il s’agit d’être à la fois rétrospectif mais surtout prospectif.

→Deux journées d’étude et de retrouvailles : "Intervenir dans les jardins historiques, risques, leçons et défis"
►Revivez l'ensemble des conférences données les 18 et 19 octobre 2023 ICI

→Un livre-atlas, JARDINS HISTORIQUES EN FRANCE  1992-2022 ATLAS D’UNE REDECOUVERTE - Parution mars 2024

Rassemblement de fiches jardins/projets* : jardin étudié/restauré par un ancien étudiant ou intervenant. Le même jardin peut faire l’objet de plusieurs fiches si les axes ou temporalités ont été différents, si une fiche traite d’un objet particulier.

Un projet évolutif et participatif : après la première récolte, une seconde session rassemblera 100 fiches rédigées par les anciens du master JHPP, et sera éditée aux Éditions du LéaV, le laboratoire de recherche de l’ÉNSA Versailles. Il constituera la base d’un projet plus ambitieux en ligne, avec possibilité d’enrichissement par des intervenants plus nombreux.

Tous les anciens et intervenants sont invités à contribuer à ce projet dont Racines, l’association des anciens élèves est partenaire!

Présentation du projet à télécharger ICI
►Contact : atlasjhpp30@gmail.com

Contact

Marie-Christine Martinez

5 avenue de Sceaux
78000 Versailles

Tel: 01 39 07 41 16

Email: master.jardinhistorique@versailles.archi.fr

Adresse spécifique pour les candidatures 2024-2025

Email: candidaturem2jhpp@versailles.archi.fr