énsa-v
agenda
< <

octobre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

recherche

Gilles-Antoine Langlois a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches

"Questions pour une histoire culturelle et sociale de l’urbain"

Mercredi 20 novembre 2013 à 14h

énsa-v - salle des conseils

PDF : Affiche

Gilles-Antoine Langlois a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches en Histoire moderne et contemporaine

"Questions pour une histoire culturelle et sociale de l’urbain"
Mercredi 20 novembre 2013 à 14h00
à l'ENSA-V
5, avenue de Sceaux - 78000 Versailles
salle des Conseils

Les membres du Jury était
MADAME KAREN BOWIE, Rapporteure, professeure à l'ENSA-Paris-la-Villette
MADAME NATHALIE DESSENS, Rapporteure, professeure à l’Université de Toulouse-Le-Mirail
MONSIEUR JEAN-YVES MOLLIER, Professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Directeur de l'Ecole doctorale CRIT
MONSIEUR JACQUES POTHIER, Garant, Professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
MONSIEUR YANNIS TSIOMIS, Rapporteur, Professeur-Directeur d’études à l’EHESS, Architecte


Résumé
Questions pour une histoire culturelle et sociale de l’urbain

Sur deux champs géographiques et chronologiques différents (la vallée du Mississippi du XVIIIe au XXIe siècle ; Paris et la région parisienne du XVIIe au XXIe siècle), le candidat a poursuivi des interrogations relevant de cette histoire culturelle et sociale de l’urbain qu’il cherche à construire dans la relation entre espace social et projet d’ordre architectural. L’histoire des procès d’urbanisation se ressource et se mesure au débat permanent entre autorité et infraction, entre projet nouveau et attitude résiliente.
L’examen des chaînes et réseaux d’acteurs, celle des savoirs professionnels, scientifiques et technologiques, ne peut en effet être conduit du seul point de vue de la décision politique d’aménagement. Il doit aussi être confronté à l’exposé des volontés organisées ou individuelles, qui contribuent à l’abandon ou la transformation des projets. En réalité les avatars de cette transformation apparaissent comme l’élément historique le plus décisif.
L’extension chronologique et géographique des travaux présentés par le candidat permettent de considérer l’intervention sur l’aménagement des espaces comme une discipline ancienne et féconde, tant du point de vue de l’analyse sociétale et synchronique en micro-histoire, que de l’étude diachronique de paysages urbanisés plus étendus.

Abstract
Issues for a Cultural and Social History of Urban
On two different geographical and chronological fields (the Mississippi Valley from the eighteenth to the twenty-first century; Paris and the Parisian suburban area from the seventeenth to the twenty-first century), the applicant has researched the cultural and social history of the city, which is used to build the relationship between social space and the architectural project. The history of the urbanization process is documented and measured through debate between authority and offense, as well as between new projects and resilient attitudes.
However, developmental policy makers cannot be the sole point of view when establishing the links and networks of stakeholders and the professional, scientific, and technological knowledge of urban projects. These factors must also be compared with the wishes expressed by individual or collective opponents, contributing to the abandon or to the transformation of projects. In fact, avatars of this transformation appear to be the most historically decisive element.
The chronological and geographical extension of the work presented by the applicant demonstrates the spatial planning project as an ancient and fruitful discipline, both in terms of a societal and synchronic analysis in micro-history, as in a diachronic study of larger urbanized landscapes.

Gilles-Antoine Langlois a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches