énsa-v
agenda
< <

octobre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

recherche

Colloque international / Esthétique et politique des cartes

Organisé dans le cadre du labex Arts H2H,l’équipe d’accueil HAR-Créart-Phi (EA 4414) de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, avec le soutien de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles (Laboratoire LéaV)et du Gerphau (UMR 7218 MCC/CNRS-LAVUE)

Jeudi 4 et vendredi 5 octobre 2012

INHA - Paris

PDF : programme du colloque

Coordination scientifique :
Manola Antonioli (École Nationale Supérieure d’Art de Dijon – École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles)
et Alain Milon (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Souvent envisagée comme un instrument d’orientation et de navigation la carte sert à nous rassurer dans notre lecture du territoire. Mais qu’adviendrait-il si l’on voyageait avec des cartes qui nous désorientaient ?
Les cartes sont nombreuses certes, mais elles n’ont pas toutes les mêmes vertus ! Certaines se contentent de reproduire simplement la réalité, d’autres au contraire l’inventent. Parallèlement aux cartes d’extérieur des géographes-géomètres-arpenteurs, il existe des cartes d’intérieur des cosmographes-peintres-écrivains, des cartes de tous ceux qui font rêver les lignes à la manière de Michaux qui affirmait : « Je veux que mes tracés soient le phrasé même de la vie. »
La carte rêve et dans ses rêves elle a perdu sa mémoire. Elle rêve à des contours sans périmètre et des distances sans étendue. La carte pose une question essentielle : accepter que ce qui importe, ce n’est pas voir ou être vu mais sortir de son enveloppe.
Les cartes qui retiendront notre attention ici sont justement celles qui luttent contre la tyrannie de l’analogie pour nous plonger dans les profondeurs de tracés incertains. Ces cartes sans mémoire effectuent des tracés et se refusent à suivre toute espèce de parcours. Elles nous entraînent ainsi vers des géographies improbables et inconnues.
Notre intention est de croiser les lectures géographique, artistique, anthropologique, philosophique et littéraire de la carte.


Lieu:
INHA-PARIS
Salle Vasari
2, rue Vivienne
75002 PARIS
TEL : 01 47 03 89 00
Métro Bourse ou Pyramides

Colloque international / Esthétique et politique des cartes

Affiche