énsa-v
agenda
< <

octobre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

recherche

Soutenance d'Habilitation à diriger des recherches de Nadia Hoyet

Jeudi 1er décembre 2011 à 15h

énsa-v - salle des conseils

PDF : Avis de soutenance de Nadia Hoyet

AVIS DE SOUTENANCE d'HDR
Concernant Madame Nadia SALLE-HOYET qui est autorisée à présenter ses travaux en vue de l’obtention de l’Habilitation à Diriger des Recherches à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines en ARCHITECTURE :

«Les vecteurs de l’Innovation Technique dans la Conception Architecturale»
LE JEUDI 1ER DECEMBRE A 15H00
à l'énsa-v
5 Avenue de Sceaux - 78000 VERSAILLES
Salle des conseils


MEMBRES DU JURY :
Maurizio BROCATO, Professeur des Universités, ENSA Paris-Malaquais / Rapporteur
Catherine CHOMARAT-RUIZ, Maître de Conférence HDR, LAREP, Ecole du Paysage, ENSEP / Rapporteur
Jean-Claude BIGNON, Professeur des Universités, ENSA Nancy / Rapporteur
Jean-Yves MOLLIER, Professeur des Universités, UVSQ / Examinateur
Philippe POTIE, Professeur des Universités, ENSAV / Examinateur
François FLEURY, Professeur des Universités, ENSA Lyon / Examinateur
Jean-Jacques TERRIN, Professeur des Universités, ENSA / Tuteur



Résumé :La conception architecturale, complexe et multiforme, a souvent été le lieu d’innovations techniques influencées par les circonstances dans lesquelles
se déroule le processus conceptuel, circonstances qui peuvent agir comme des vecteurs incitatifs. L’innovation, à l’étape de la matérialisation, est autant provoquée par des facteurs exogènes au projet, comme l’environnement politique du moment, les conditions matérielles ou les progrès technologiques, que par des facteurs endogènes, propres aux acteurs du processus et aux méthodes et outils qu’ils fabriquent à l’occasion du projet.
Nadia Hoyet met en perspective ses recherches effectuées sur le sujet dans trois contextes temporels contrastés. Le premier montre l’avènement de « l’industrialisation ouverte » dans les filières constructives. Cela correspond à l’essor des composants qui requièrent de nouvelles méthodes de conception. C’est dans ce domaine méthodologique portant notamment sur l’harmonisation des dimensions qu’ont été réalisées les recherches présentées. Le deuxième témoigne de l’intérêt d’adapter les matériaux et la qualité de leurs matières aux projets d’architecture, qui correspond à l’essor de grands projets portés par les responsables politiques. Les recherches présentées dans ce cadre étudient la façon dont architectes et industriels
oeuvrent ensemble à un même projet. Ce propos sera développé dans le cadre de la thèse portant sur « la conception de la matérialisation en architecture : l’expérimentation comme facteur d’innovation industrielle ». Enfin, le troisième contexte temporel concerne l’époque actuelle placée face à de nouveaux enjeux matériels liés à la préservation des ressources. Les recherches portent autant sur les processus de l’éco-conception que sur les modalités de réalisation de l’éco-construction. C’est dans ce domaine que Nadia Hoyet propose de poursuivre ses recherches.

Abstract :
Design in architecture in its complexity and the variety of its expression has often been a good area for technical innovations. The circumstance of thedesign process itself can provoke the innovation. At a materialization step, innovation results from both external factors (current environmental policy,material conditions and technological evolution) and internal factors (people involved in the process, tools and methods developed for the project).
Nadia Hoyet put in perspective her researches in three contrasted temporal contexts. First, it deals with the rise of “open industrialization” in theconstruction field when new components require new design processes. The research concerns particularly the harmonization of dimensions and the methods set up. The second research follows the interest in architecture for new materials and the will to reveal their qualities by adapting them to the
project. It has been encouraged through big projects led by public stakeholders. The viewpoint is the partnership between architects and industrial on those projects. It has been developed in the PhD thesis The design of materialization in architecture : industrial innovation through experiments.
Finally, the third temporal context is the actual period and the new material stakes in a limited resources context. Researches rely both on Eco-design processes and on the forms of Eco-building. Nadia Hoyet suggest to continue her works in this field.