énsa-v
agenda
< <

décembre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

école

Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011

Du 9 au 20 mai, l'énsa-v rend hommage à ce grand architecte qu'elle a eu l'honneur de compter parmi ses enseignants.
L'école propose aux étudiants et au public de découvrir le film de Stan Neumann "Christian Hauvette" (1999, durée : 51') diffusé à la vidéothèque du CDI, ainsi qu'une exposition de ses ouvrages.

énsa-v - CDI

lien : agence Hauvette & Associés

PDF : Christian Hauvette : distinctions - réalisations - publications - revue de presse

L'école nationale supérieure d'architecture de Versailles a appris avec une grande tristesse le décès de Christian Hauvette à la suite d'une crise cardiaque à l'âge de 66 ans.
Etudiants, enseignants et personnel ATOS se sont rassemblés dans l'après-midi du 28 avril en auditorium pour rendre un hommage très émouvant à ce grand architecte, professeur à l’énsa-v depuis 2004.
Une cérémonie religieuse en sa mémoire a eu lieu le lundi 2 mai en l'Eglise Saint-Roch à Paris.

Jusqu'au 20 mai, l'énsa-v propose aux étudiants et au public de découvrir ses ouvrages et le film documentaire "Christian Hauvette" (1999, durée : 51') au Centre de documentation et d'information.
Conception : Richard Copans / Réalisation : Stan Neumann /Production : les films d'ici, Paris Première /Participation : CNC, ministère de la culture et de la communication, Procirep.
L'interview de Christian Hauvette s'insère entre les images de ses réalisations. Ainsi, expose-t-il les concepts qui ont mené à l'édification de bâtiments publics et de logements à Rennes et à Paris.

Le jeudi 12 mai à 10 h (auditorium) :
dans le cadre de l'enseignement de 3e année A32, ce documentaire est programmé ainsi que le film
"La boite à vent - Le Rectorat de la Martinique" de Stan Neumann.
Production : Les films d’Ici, La Sept-Arte, CGP
Durée : 26'.


CHRISTIAN HAUVETTE

Christian Hauvette était "l’un des architectes les plus talentueux de sa génération", a déclaré le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand.

Né le 30 novembre 1944 à Marseille, ce fils d'ingénieur a été l’élève de Jean Prouvé au Conservatoire National des Arts et Métiers de 1965 à 1967. En 1969, il a obtenu le diplôme d’architecte DPLG à l'Ecole nationale des Beaux-arts et celui d’urbaniste à l’Institut de l’Université de Paris. Elève de Roland Barthes de 1972 à 1974 dans le cadre d’un troisième cycle à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Christian Hauvette était resté très attaché aux signes et pensait l’architecture "comme un jeu de langage qu'il n'a cessé de décrire, d'analyser, de commenter. Pour l'architecte, le mot est aussi important que le mur comme élément structurant d'un projet " écrit dans son hommage le ministre de la Culture.

Associé quelques temps à Benoît Jullien, Christian Hauvette a créé sa première agence à Paris en 1974 et a été lauréat de nombreux concours d’architecture à partir des années 80. Il a réalisé notamment la Faculté de Droit de Brest (1984), la Chambre Régionale des Comptes à Rennes (1987), l’Ecole Louis-Lumière à Noisy-le-Grand (1989), la crèche de Saint-Maur à Paris 11e (1990), le lycée technologique Lafayette à Clermont-Ferrand (1991), le Rectorat de la Martinique (1994), le siège social de l'Agence française de développement à Paris 12e (1997), l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs du Mans (1998), le siège social de la Caisse des dépôts et consignations à Paris 13e (2003), les bureaux du Rectorat de la Guyane à Cayenne (2007). Il a conçu également des logements à Paris, en banlieue parisienne, à Rennes, au Havre.

L’œuvre de Christian Hauvette se distingue par une grande rigueur méthodologique et constructive. "Architecte engagé et dévoué à sa profession, [il] a fait preuve tout au long de sa carrière d'une intelligence et d'une rigueur de travail remarquables, récompensées dès 1991 par le Grand Prix national de l'architecture" souligne Frédéric Mitterrand. "Son incessante activité d'écriture sur l'architecture (monographies, articles, ouvrages collectifs, films, expositions, conférences) illustre son approche conceptuelle et pluridisciplinaire du métier, tout en expliquant la grande rigueur de ses constructions. "Récemment, Christian Hauvette avait présidé le jury des "Albums des jeunes architectes et des paysagistes" organisé par le ministère de la Culture.

Il avait reçu plusieurs distinctions :
. Premier Prix d’Architectures Publiques - Mission interministérielle pour la Qualité des Constructions Publiques (1986)
. Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques - Médaille d’argent (Prix Dejean) de l’Académie d’Architecture (1989)
. Grand Prix National d’Architecture (1991)
Chevalier dans l’Ordre National du Mérite (1993)
. Chevalier des Arts et Lettres (1997)
. Médaille d’Honneur de l’Académie d’Architecture (1999)
. Officier des Arts et Lettres (2005)


Christian Hauvette a été professeur titulaire à l'école d'architecture de Bretagne de 1994 à 2004 puis à l'école d'architecture de Versailles à partir de 2004.
Il a été partie prenante dans la réforme de l'enseignement de l'architecture et a beaucoup oeuvré pour sa mise en place à l'énsa-v. Très actif dans le renouvellement de l'enseignement de l'architecture, il fut à l'initiative de plusieurs enseignements expérimentaux. A Versailles, il a aussi eu un rôle prépondérant dans la mise en oeuvre de "l'habilitation à exercer la maîtrise d'oeuvre en son nom propre" (HMONP) en partenariat avec Pierre Audouin et François Chochon. Christian Hauvette était par ailleurs membre de l'équipe de recherche "Culture, architecture, technique" du laboratoire LéaV.

La disparition brutale de Christian Hauvette, qui était très apprécié par ses étudiants et estimé de la communauté enseignante, laisse un grand vide à l'énsa-v.



Principales publications monographiques :

2009
« Palais - machines - habitations »
Christian HAUVETTE
Ante Prima / AAM Editions

2001
« Le rectorat de la Martinique, Boite à vent de Christian Hauvette »
Christine Desmoulin, Nestor Salas
Norma - Collection Archibald

2000
« Habitations - palais - machines / vérité - métaphore - récit »
Christian HAUVETTE, Denis PONDRUEL, Didier LAROQUE, Stan NEUMANN, Paul ARDENNE
Editions Jean-Michel Place, Paris

2000
« Dwellings - monuments - machines / truth - métaphor - narrative »
Christian HAUVETTE, Denis PONDRUEL, Didier LAROQUE, Stan NEUMANN, Paul ARDENNE
Editions Birkhaüser, Bâle

1997
« Monografias de Arquitectura »
Christian HAUVETTE
Editions Gustavo Gili, Barcelona

1995
« La Boîte à vent »
Rectorat de l’Académie des Antilles et de la Guyane
Christian HAUVETTE, Jérôme NOUEL
Photographies : George FESSY Editions Sens & Tonka, Paris

1994
« Christian HAUVETTE »
Collection Gros-Plans
Rome -Institut Français d’Architecture, Paris n° 12

1991
« Christian HAUVETTE, suite…sans fin…, 21 projets »Editions Pandora, Paris

1988
« Croiseur Lumière »
Editions du Demi-Cercle, Paris

1988
« La Chambre »
Editions du Demi-Cercle, Paris

1987
« Hauvette, Hondelatte, Soler »
Editions Arc-en-Rêve, Bordeaux


Pour en savoir + : voir le lien vers le site internet de l'agence Hauvette et associés et le PDF en haut de page.

Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011

Christian Hauvette © Hauvette et Associés


Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011
Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011
Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011
Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011
Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011
Hommage à Christian Hauvette décédé le 25 avril 2011