énsa-v
agenda
< <

octobre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

exposition

LES BARRES DE LA FAISANDERIE - Témoignage architectural d'exception

Du chantier expérimental de l'architecte Marcel Lods à destination de l'OTAN(1951-52) ...
... au projet de réhabilitation en quartier d'excellence environnementale

Du 12 au 29 octobre 2010 - Conférence inaugurale le 12/10 à 19h00

énsa-v - Salle d'exposition de la Forge

du lundi au vendredi de 10h à 18h - Entrée libre

contact : communication@versailles.archi.fr

PDF : Communiqué de presse de l'exposition

Scénographie et commissariat :
Hubert Lempereur
Bénédicte Chaljub


Exposition réalisée avec le soutien de la Ville de Fontainebleau, l'Office Public d'Habitat du Pays de Fontainebleau, le CAUE 77, la Cité de l'architecture et du patrimoine.

MARDI 12 OCTOBRE 2010

/ Vernissage à partir de 18h30 (Cour de la Forge)

/ Conférence inaugurale à 19h00 (Auditorium)
Marcel Lods et les barres de la Faisanderie (1951-52) :
chronique et actualité d’un chantier d’exception

par Hubert Lempereur, architecte et historien

suivie d’un débat avec :
Catherine Bruant, chercheur à l’énsa-v, responsable de l’équipe Re-Map du laboratoire LéaV,
Benoît Carrié, architecte, enseignant à l’énsa-v,
Denis Eliet et Laurent Lehmann, architectes (agence Eliet & Lehmann),
Jean-Louis Videau, directeur de l’OPH de Fontainebleau.


- - - - - -

Hubert Lempereur est architecte et historien de l’architecture. Outre un exercice professionnel largement tourné vers la réhabilitation du bâti existant, il mène un doctorat à l’ENSAV et est auteur de nombreuses publications.

Laurent Lehmann est ingénieur en Génie Civil de l’Ecole Centrale et comme Denis Eliet, il est architecte. Ils ont fondé leur agence en 2002, après dix ans chez Christian Devillers. Ils s’efforcent de repenser le rapport entre architectes et bureaux d’études, et ont créé en interne un bureau d’études spécialisé dans les questions thermiques et d’économies d’énergie.

- - - - - -

En 1951, le ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU) confie à l’architecte Marcel Lods (1891-1978) associé à Maurice Cammas une opération de 300 logements à Fontainebleau dans le cadre de ses chantiers expérimentaux pour loger des officiers et sous-officiers de l’OTAN. Construits en 9 mois avec le procédé de préfabrication Camus, ces bâtiments expérimentaux représentent un moment clé et une réussite de l’histoire de l’architecture et du logement de masse en France. Posés en lisière de la forêt de Fontainebleau, ils sont d’une grande valeur historique, architecturale et technique. Les logements disposent de toutes les qualités propres au logement moderne et les niveaux de performance sont étonnants pour l’époque. La préfabrication se prolonge d’une conception innovante de l’ameublement, confiée au bureau d’études Marcel Gascoin.
Alors que le devenir des barres de La Faisanderie s’annonçait incertain, l’étude des architectes en charge de leur réhabilitation, l’agence Eliet & Lehmann, permet de remettre à jour leurs vertus initiales – notamment leur comportement thermique intéressant et leur riche potentiel de transformation. Les calculs thermiques classent le bâtiment dans la catégorie BBC Rénovation, soit une consommation d’énergie annuelle de 89 Kwh/m2. Ces excellents résultats sont atteints en cumulant des interventions réfléchies sur des points spécifiques plutôt que par un empaquetage thermique extérieur qui dénaturerait le bâtiment existant. Au delà de la réhabilitation des logements pour amener les performances thermiques, acoustiques et d’accessibilité au niveau des meilleurs bâtiments neufs actuels, le projet vise également à faire du village un véritable quartier urbain abritant une grande variété de fonctions. Le site peut devenir demain un quartier à l’architecture puissante, aux performances énergétiques exemplaires et aux programmes mixtes et pluriel.
C’est l’occasion de rappeler que les enjeux de la rénovation du parc immobilier des Trente Glorieuses ne sont pas incompatibles avec un regard attentif et valorisant porté sur un patrimoine architectural souvent mésestimé.

- - - - - -

Exposition et conférence-débat ouvertes à tous
Entrée libre


Horaires d'ouverture de l'exposition :
du lundi au vendredi de 10h à 18h

Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles
Salle d'exposition de la Forge - 5 avenue de Sceaux
Renseignements : t. 01 39 07 40 06

LES BARRES DE LA FAISANDERIE - Témoignage architectural d'exception

Affiche de l'exposition