énsa-v
agenda
< <

décembre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

études

Le patrimoine en paradoxes : domaines critiques

Journée d'étude organisée par le Master 1, Unité d’initiation à la recherche (UE IR), séminaire S. de Courtois et G. Farhat et par le Master 2, « Jardins historiques, patrimoine et paysage », énsa-v/Paris I-Panthéon-Sorbonne

Jeudi 17 décembre 2009 à partir de 9h00

énsa-v - auditorium de la Forge

PDF : Affiche de la journée d'étude

Présentation
Contrairement à ce qui est admis en général, le terme de patrimoine recouvre une dynamique évolutive et diversifiée. C’est ce que propose d’illustrer cette journée d’étude et de débat, à travers quelques domaines critiques : l'architecture contemporaine dans les monuments historiques, les paysages urbains et culturels, le patrimoine vivant des jardins... Les communications qui poseront ces problématiques seront introduites par une histoire anthropologique de la notion même de patrimoine.

Programme
9h00 Présentation par Stéphanie de Courtois et Georges Farhat, maîtres assistants à l’Énsa-Versailles

9h15 Jean-Michel Leniaud, historien, professeur à l’Ecole nationale des Chartes, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études
Aux origines anthropologiques du patrimoine


10h30 Dominique Rouillard, architecte, professeur à l’Ensa Paris-Malaquais, directrice du LIAT (Laboratoire Infrastructure Architecture Territoire)
Le monument à l’ère de l’événement

11h45 Pause

12h00 Stéphanie de Courtois, historienne, maître assistant associé l’Énsa Versailles
Nouveaux enjeux autour des paysages culturels

Discussion

14h00 José Tito Rojo, botaniste et paysagiste, conservateur du Jardin botanique de l’Université de Grenade
Autant en emporte le temps : dynamiques biologiques et mutations culturelles dans le patrimoine vivant des jardins. Le cas du Carmen de los Mártires (Grenade)

15h30 Pause

15h45 Christine Mengin, historienne de l’architecture maître de conférences, Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, coresponsable scientifique du Master JHPP
La candidature de Porto Novo (Bénin) au Patrimoine mondial : les ambivalences d’un processus de patrimonialisation


17h00 Discussion et Conclusion

Le patrimoine en paradoxes : domaines critiques

Affiche de la journée d'étude