énsa-v
agenda
< <

octobre 2021

> >

L

M

M

J

V

S

D

        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

exposition

Scénarios futurs, dispositifs de façade post-confinement

Lauréat de FAIRE 2020, le projet Scénarios futurs, porté par Les architectes Cyrus Ardalan, Ophélie Dozat et Lucien Dumas (diplômé.es de l’ENSA Versailles), questionne l'usage de nos fenêtres demain à travers soixante dispositifs, objets d'un workshop avec les étudiants en troisième année à l'École nationale d'architecture de Versailles.

Inauguration lundi 4 octobre de 17h à 20h - Exposition présentée du 5 octobre au 7 novembre 2021

Pavillon de l'Arsenal

lien : Pour en savoir +

Ténor qui chante de l'opéra à sa fenêtre, applaudissements à 20 heures, DJ pour un balcon-concert, cours de gymnastique, jeux entre voisins ou encore une simple sieste au soleil, la fenêtre a incarné pendant le confinement une figure d'évasion individuelle et une appartenance collective. Devenue l'objet de détournements fonctionnels toujours plus partagés, elle a été le signe d'une interaction avec l'environnement dépassant sa fonction initiale de source de lumière et d'aération. Lauréat de FAIRE 2020, le projet Scénarios futurs, porté par les architectes Cyrus Ardalan, Ophélie Dozat et Lucien Dumas, questionne l'usage de nos fenêtres demain à travers soixante dispositifs, objets d'un workshop avec les étudiants en troisième année à l'école nationale d'architecture de Versailles.

Comment s'approprier un cadre déjà tracé ? De quelles manières investir un mètre carré supplémentaire ? Quel programme rajouter à son appartement ? La fenêtre en tant que projet, permet d'imaginer de nouveaux modes de vie et devient l'outil constructif pour habiter après la pandémie la ville autrement, pendant et après la pandémie. Revendiquer l'habitation privée et le vivre ensemble, construire / déconstruire notre façon de penser l'espace, transformer l'expérience du confinement en potentiel architectural sont autant de prérogatives soulevées avec légèreté dans cette exposition qui s'articule autour des usages premiers : se reposer, se nourrir, communiquer, se faire plaisir, travailler, se défouler.

Cette recherche prospective interroge l'acte de construire dans un environnement codifié dont la façade est tant l'épiderme que l'enjeu. Si elle s'appuie sur trois typologies d'habitations parisiennes, de l'immeuble haussmannien aux logements des faubourgs et de nouvelles tours, elle s'affranchit des réglementations urbaines pour révéler les nouvelles interactions de voisinage nées pendant l'épidémie, concevoir des outils de réhabilitation et d'amélioration de l'existant, et offrir à chacun en toute liberté un mètre carré supplémentaire à programmer.
En savoir plus

Exposition présentée du 5 octobre au 7 novembre 2021
Entrée libre selon les règles sanitaires en vigueur, l'accès est soumis au port du masque à partir de 12 ans et la présentation d'un pass sanitaire.


Scénarios futurs, dispositifs de façade post-confinement