énsa-v
agenda
< <

octobre 2017

> >

L

M

M

J

V

S

D

            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          


recherche

> Trier par thème

études

école

exposition

rencontres autour d'un livre

concours

portes ouvertes

documentation

recherche

publications

associations

recrutement

international

conférence

divers

appels d'offre / marchés publics

colloque

travaux

vidéo

mooc

> Trier par lieu

études

Lorsque la marge devient centre

Journée d'étude dans le cadre du séminaire de mémoire "Démarches en marge" (B. Morovich, G. Teissonnières)

Mercredi 27 mai 2009 de 14h00 à 18h00

énsa-v - amphithéâtre

PDF : Affiche de la journée d'étude

La notion de "marge" interroge celle, fondatrice et universelle, de limite qui permet de séparer le nous de l'autre. Mais la frontière est d'abord «entre» (Georg Simmel) : plus que séparer, elle induit une réciprocité car elle se présente comme une interposition dans l'espace qui sépare deux mondes qui s'opposent. Dans les antagonismes on peut voir une source de tension créatrice : l'étranger, l'étrange reflète cette tension. La marge et le marginal révèlent donc un espace potentiellement créateur et créatif : dans ces zones d’attente, de repli ou de transition, où l’individu est suspendu, s’accumulent les procédures les plus déconcertantes et intéressantes.

« Lorsque la marge devient centre » : quelles significations implique ce fait ? Quels problèmes soulève-t-on lorsqu'on rend visible ce qui est habituellement caché et relégué ?


Programme

14 h Introduction (B. Morovich)

14h30 - 15h15 : Gilles Teissonnières, « Marge et centralité touristique : l'exemple des vendeurs à la sauvette à la Tour Eiffel »

discussion (modératrice : E. Volpe)

15h30-16h15 : Pascale Richter « Projets en marge, projets fédérateurs »

discussion (modératrice : R. Vogel)

16h30-17h15 : François Daune, titre à parvenir

discussion (modérateur : F. Beguin).

Gille Teissonnière est anthropologue, intervenant à l'ENSAV et dans d'autres structures de l'enseignement supérieur. Il abordera le thème des vendeurs à la sauvette exerçant leur activité dans un espace représentatif de la centralité touristique.

Pascale Richter est architecte DPLG et MA titulaire à l'ENSA Nancy. Elle présentera un projet de maison de retraite dans un village (Scherwiller, Bas-Rhin) et d’une maison d’accueil spécialisée en périphérie d’une petite ville (Lure, Haute-Saône).

François Daune est architecte-urbaniste et fondateur de « Campement Urbain », il abordera la question de l'accueil de projets artistiques menés avec des habitants de quartiers populaires dans des lieux de l'art officiel (Grand Palais, Centre Pompidou).

Lorsque la marge devient centre

Affiche de la journée d'étude